Tuto comment rembourrer un bébé bain corolle

Beau bébé corolle a bien maigrit

Pour noël, ma petite Lucie a reçu un joli bébé bain Corolle « Coralie ». Pour la plus grande joie de … sa grande soeur Alice !… Effectivement elle a elle aussi un bébé bain corolle qu’elle adore. Elle l’a prénommé Mathias et s’en occupe beaucoup depuis toujours.

Sauf que j’ai remarqué depuis plusieurs semaines que bébé Mathias se traine toujours TOUJOURS en pyjama… Et bien j’ai enfin eu le fin mot de l’histoire… son pantalon ne tient plus! Effectivement il faut se rendre à l’évidence, bébé Mathias a bien maigrit. Les petites billes de polystyrène qu’il contient se sont tassées et sont devenues minuscules. son ventre est bien raplapla. Alice me demande si je peux le réparer.

Tuto : comment j’ai réparé (rembourré) le bébé bain Corolle de ma fille

Comme d’habitude, le défi ne me fait pas peur, bien qu’a chaque fois je me demande si l’objet en question va redevenir entier et beau ! Je cherche alors une solution, la contrainte c’est le bain!… et je n’ai pas de billes de polystyrène a la maison, qui de toute façon avec le temps va se tasser. Et puisque j’adore faire « avec les moyens du bord », j’ai trouvé comment réparer le bébé bain corolle d’Alice.

Voila comment j’ai procédé. DIY !

Liste du matériel que j’ai utilisé :
– un découd vite
– une aiguille
– du fil beige
– des billes plastiques
– un entonnoir

Etape 1 : découdre

J’ai commencé par découdre dans le haut du dos à l’aide de mon découd-vite. Si on regarde bien, on voit que les points ne sont pas réguliers ni si propres que le reste du corps.

Etape 2 : remplir

Ensuite, à l’aide de l’entonnoir, j’ai versé mes billes de plastique dans le corps du bébé. Si ce type de remplissage ne vous convient pas, libre à vous d’opter pour autre chose. Avec ces billes, ma fille pourra toujours baigner son bébé.

Etape 3 : Recoudre solidement

Ensuite à l’aide de mon fil et mon aiguille, j’ai cousu solidement à petits points au point invisible.

La couture est solide et ne doit pas pouvoir laisser passer les billes, ce qui mettrait en danger ma fille. J’en ai profité pour vérifier la solidité de toutes les autres coutures.

ETAPE 4 : Admirer

Et voilà un petit bébé qui a retrouvé l’appétit, qui rentre enfin dans son pantalon…

… et une petite fille heureuse! <3

Chirurgie du doudou – Comment j’ai réparé les pattes du doudou de Charlie – tuto

Un doudou chacha bien mal au point ….

Il y a quelques jours, j’ai reçu un mail d’une maman en détresse. Le doudou chacha Moulin Roty de sa petite Charlie 2 ans est dans un triste état, il a vraiment besoin d’un docteur et surement d’une chirurgie! Et la petite Charlie ne peut malheureusement pas s’endormir sans mâchouiller les pattes de son cher doudou.

La maman avait bien déjà testé de faire réparer les pattes par une amie…. succès de très courte durée. Chacha d’amour est mis à rude épreuve!! Ses pattes se détériorent au fil des jours. L’une devient difficile a mâchouiller. La petite Charlie la boude, elle est toute tristounette de voir son doudou partir en lambeaux!!! Il lui faut absolument de nouvelles bottes a doudou !!!

J’accepte donc de prendre doudou a l’atelier pour un premier état des lieux. Le verdict est sans appel, il va falloir passer sous les ciseaux! Une chirurgie est a prévoir et en urgence! Avec la maman, nous cherchons la meilleure solution, car Charlie du haut de ses 2 ans est très exigeante quand il s’agit de son chacha d’amour.

Un doudou neuf? Trés peu pour elle!  Pas la même texture. Et puis les bouts a mâchouiller sont trop larges, trop épais, impossible a téter!

Après plusieurs pistes, avec la maman nous trouvons une solution qui nous semble la plus adaptée et la plus solide dans le temps.  Remplacer les anciennes pattes par des neuves que je prendrais sur le doudou neuf. Mais attention, en enlevant de l’épaisseur et rétrécissant la largeur pour que Charlie accepte de les mâchouiller.

Tuto : ma doudou chirurgie ou comment j’ai remplacé les pattes de l’ancien doudou.

Et c’est parti! Gros stress…. je pense a ma belle soeur qui elle est chirurgien ophtalmo. Oui nous ne sommes pas sur le même terrain de jeu, mais je stresse quand même! Je dois sauver la vie de doudou, et par corrélation celle des nuits de Charlie et de ses parents !  Moi même maman de 2 enfants je suis complètement impliquée dans ce projet de doudou chirurgie! Car une nuit sans le Saint Graal est une nuit quasi inexistante à 2 ans ! (d’ailleurs j’aimerais bien avoir vos anecdotes sur vos nuits / sieste sans, ça m’intéresse!)

Je vous partage mon protocole de réparation du doudou sous forme de tuto.

Protocole de sauvetage du doudou

  1. Découdre les pattes de vieux doudou à l’aide d’un découd vite, et étendre la dé-couture jusqu’au milieu du bas ventre.
  2. Faire de même avec le doudou neuf.
  3. Jeter les vieilles pattes.
  4. Enlever le rembourrage des nouvelles pattes, les retourner sur l’envers du tissus.
  5. Fixer une bande de vliesline fine thermocollante pour solidifier le tissus et coudre à quelques millimètres sur un bord pour rétrécir les pattes.
  6. Sur le vieux doudou, retourner sur l’envers du tissus à l’emplacement des pattes.
  7. Épingler les nouvelles pattes (attention a ce qu’elles soit dans le bon sens!).
  8. Coudre les nouvelles pattes à la machine à coudre.
  9. Retourner le doudou sur l’endroit et fermer le bas ventre solidement à la main.

Et voilà ce que ça donne! Opération réussie!!!

Et comme le doudou neuf me faisait un peu pitié sans pattes, je lui ai fabriqué à lui aussi de nouvelles bottes (on ne sait jamais ça peut quand même sauver la vie ce doudou là aussi)

La petite Charlie a accepté (oufffffffffffffff) sans encombre et heureuse les nouvelles bottes de doudou!

Le mystère des enfants et leur doudou me fascinera toujours …

Recycler un double de doudou en sac à dos cartable

Transformer un doudou en sac à dos, quelle excellente idée!!!!

La première fois qu’on m’a demandé de créer à sac à l’effigie d’un doudou

C’est effectivement l’idée qu’une cliente m’a soufflé l’année dernière. Créer le sac à dos d’entrée en maternelle de son fils, à l’image du doudou qui le suit depuis sa naissance. Et voilà ce que ça a donné!

Gros succès pour l’idée de cette maman.

Recycler le double du doudou de l’enfant pour l’intégrer à un cartable personnalisé

Cette année c’est la maman de ma nièce qui a souhaité que doudou accompagne encore un peu sa fille sur le chemin de l’école. Cependant près une tentative sur un premier visuel

La maman n’est pas convaincue et suggère très vite tout simplement d’y coudre le double du doudou de sa petite Léonie. Bingo!! L’idée m’emballe à fond!!! Je corrige alors le visuel.

Et il est tout de suite validé. Doudou reçu dans la foulée. Me voici à la recherche des tissus qui batiront le cartable de leonie pour sa première rentrée. Et ce ne fut pas une mince affaire!! Le plus dur : la recherche des coloris! Car quasi impossible de retrouver les mêmes teintes! Choix à faire, suggestion, hésitation… j’y suis resté un moment … Accompagnée de l’oeil avisé de ma 5 ans qui c’est fait un plaisir de comparer les tissus au doudou.

Ça y est les choix sont fait!

Y’a plus qu’à!…. Je me lance alors dans l’étape très délicate et chirurgicale du découpage de doudou. Le coeur un peu serré de « massacrer » un si joli doudou, le stress lors du premier coup de ciseaux, l’excitation de voir les choses prendre forme.

J’ai commencé par découdre entièrement la partie « doudou » . Pour la séparer de la partie « souris » que je souhaitais garder. J’ai enlevé le rembourrage dans le ventre car cette partie devait être non seulement cousu sur le rabat du sac mais également recevoir la boucle de fermeture.

Ensuite place au découpage et couture pour le sac à dos…. Même format que j’utilise habituellement. Pas de piège pour moi. Nouveauté : j’integre des poches extérieures … À soufflet… Finalement pas trop de difficulté. J’ai utilisé d’ailleurs le dos de la partie « doudou » pour créer l’une des poches. J’ai utilisé le ruban de l’accroche tetine et le ruban bleu pour décorer le côté du rabat. Rien ne se perd, tout se transforme!!

Ça y est l’étape de l’assemblage arrive et la, c’est la théorie qu’il faut mettre en pratique car malgré les réflexions faites en amont, un nouveau coup de stress… Et si ça n’allait pas…. Finalement tout se déroule comme prévu. Ouffff. Le doudou est cousu comme je l’avais imaginé, il est juste un poil plus gros.

Ce sont finalement les boucles qui me poseront le plus de problème. Je les ai posé tout à la fin…. Je me demande si il n’y aurait pas fallut les passer seulement dans une couche de tissus ce qui aurait caché le dos… Mais cela me semblait moins solide c’est pour cela que j’ai opté pour la solution de les mettre en dernier.

 

Enfin bref j’attends les critiques de ma cliente. Le rendu final est exactement comme je l’avais imaginé.

Personnellement j’aime beaucoup le résultat. J’espère que ce joli sac apportera a la petite Léonie, de la force et du courage pour commencer l’école comme il se doit. En tout cas cela a été un plaisir de travailler sur ce projet!

 

Ciseaux de couture comment choisir

Les ciseaux font parti des outils indispensables lorsqu’on se met à la couture. Quand j’ai débuté j’en ai vu tellement de différentes sortent que je me suis trouvée complètement perdue devant le rayon mercerie! Je me suis demandée lesquels choisir et qu’elle en serait l’utilité. Bien sur, je ne voulais pas faire d’achat inutile. J’y suis donc aller à taton et ai découvert au fil des semaines mes réels besoins.

tout d’abord une règle impérative à respecter : Une paire de ciseaux à tissus ne coupera QUE et exclusivement le tissus!

Quels ciseaux de couture pour qu’elles utilisations?

1 – Les ciseaux scolaires

Le mien est tout simplement celui que j’utilisais étudiante, et trouvé en supermarché dans le rayon des affaires scolaires. Un basique « maped » il me sert à couper toutes sortes de choses autre que le tissus. Papier, patron, carton, élastiques, rubans ou cordons synthétiques, etc

2 – Les ciseaux classiques de couture ou ciseaux de lingère droit

Celui la ne me sert qu’a couper le tissus!! Je m’en sers vraiment pour la coupe de tous les tissus. Fins comme épais. J’aime beaucoup son gabarit d’environ 15 cm. Et je les trouvent très confortables et malléables. Ce sont mes préférés. Ceux que j’utilise le plus. De plus, ils sont pointus et permettent des découpes précises.

3 – Les ciseaux de tailleur

Je n’étais pas convaincu par l’achat de ciseaux de tailleur. Pourtant on m’en parlait depuis un moment. Bien trop gros pour mes fines mains! Et puis j’ai investi. J’ai mis 4/5 utilisations avant de m’y habituer. En effet, ils sont lourds et plutôt encombrants. Au final utilisation approuvée! Surtout pour les grandes longueurs droites!

4 – Le coupe-fils

Achat récent et une réelle révélation pour moi! Outil au top. Il permet de couper les fils au plus près du tissus à la sortie de la machine à coudre (économie de fil!!!). Le coupe-fils permet de couper vraiment très près du tissus la finition est donc plus jolie!

5 – Ciseaux cranteur

Quasi inutile. J’ai investi pour finalement l’avoir utilisé deux fois. Une fois pour le tester pour éviter que le tissus ne s’effiloche et une 2eme fois pour fabriquer des farfalles en feutrine. En un an et demi ca fait light…. Je les trouvent difficile à utiliser. Peut être ne sont ils pas d’assez bonne qualité?

Quels ciseaux choisir par rapport à mon niveau en couture?

Objectivement en tant que couturière

  • DEBUTANTE j’en utiliserais que 2. Les ciseaux de lingère et le ciseaux scolaire.
  • ASSIDUE, 3 me paraissent indispensables.  Les ciseaux de lingère et le ciseaux scolaire et une paire de ciseaux à broder.
  • CONFIRMÉE, j’en prendrai 4. Les mêmes que précédemment + le ciseau de tailleur. Je suis septique pour les ciseaux cranteurs. J’attends vos avis.

Astuce pour aiguiser mes ciseaux de couture

Pour l’instant pas de gros besoin en deux années et demi intensives. J’ai « aiguisé » une paire 2 fois. Simplement en découpant plusieurs fois du papier d’aluminium plié en 4.


Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.


D’autres informations couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

les outils qui ont révolutionnés ma couture

Bonjour,
ça fait un moment que je n’ai pas publié. Aujourd’hui je vous parle des outils qui ont révolutionnés ma couture.

  • le passe-lacets

    un de mes outils magiques !!! Après avoir utilisé pour passer mes rubans, élastiques, etc… , successivement, une aiguille à laine, rapidement abandonnée car elle traversait quand même les tissus. Puis épingle a nourrice… qui s’ouvrait trop souvent en plein milieu de la coulisse grrrrrrrrrrrrrrr.  Petit papa noël m’a apporté une aiguille passe-lacets : REVELATION !! Whouahou ce gain de temps pour passer mes cordons dans les coulisses !!! Et l’utilisation est tellement simplissime que si vous n’en avez pas, IL FAUT INVESTIR !!!

    Les aiguilles à laine en plastique peuvent aussi faire l’affaire. Mais leur souplesse me gêne beaucoup.

  • le pied de biche en teflon

Après avoir galéré avec mon tissus enduit, mes surpiqures étaient toutes moches, les points irréguliers, la tension du fil qui faisait des siennes, le fil cassait régulièrement…. puis de nouveau la même galère avec le simili… ces tissus collent a mon pied de biche aaaaaaaaaaaaah………….. mais aujourd’hui me voila propriétaire d’un pied de biche en téflon (en plastique quoi lol). Depuis je n’ai plus de problème. Les tissus « adhérents » glissent très bien sous ma machine à coudre 🙂 Un petit investissement pour une grosse galère en moins! Et de jolies surpiqûres.

  • les ciseaux a broder

    Petits, ils me permettent de découper mes appliqués dans leur plus minuscules détails. Mes petites formes sont plus régulières, mes angles plus jolis. Je m’en sers aussi pour couper mes petits fils après le passage en machine. Ils sont quand même bien plus précis!! C’est l’un de mes petits outils couture chouchou.

  • les points décalés de ma machine a coudre


    Un bonheur pour mes surpiqûres!!!!
    J’ai parle plus longuement ici : Comment coudre près du bord

  • aimant a épingles

    IDEAL pour ramasser les épingles tombées, parce que je ne les vois pas toujours, là j’ai juste a passer mon aimant au dessus de la zone et op l’épingle est attirée. Pratique aussi lorsque que j’enlève mes épingles du tissus, hop je les jette dessus, elles adhèrent et ne trainent plus.
    Petite anecdote rigolote: j’ai laissé trainée a quelques centimètres de l’aimant, ma boîte d’épingles. Malheur… elles ont toutes été attirées sur l’aimant!

    https://loisir-creatif-fr.buttinette.com/shop/a/porte-epingles-magnetique-11-x-7-x-3-cm-39362

Et vous? C’est quoi vos outils qui ont révolutionnés votre couture?

 

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres informations couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Comment préparer mon tissus avant la découpe

Je vous parle aujourd’hui de la préparation que je fais de mon tissus avant la découpe. Une étape que je trouve primordiale et que j’exécute avec soin pour éviter les mauvaises surprises et avoir un rendu « pro ».

1 – Le lavage du Tissus

Laver le tissus est THE passage obligé !! Je le fais après chacun de mes achats.
Cela me permet d’éviter principalement:

  •  le rétrécissement. Certain tissus peuvent perdre 10% de leur longueur au lavage!!! J’ai vraiment pas envie de passer des heures sur un projet pour qu’au final… il soit trop petit!…
  • le dégorgement des couleurs (déteindre)
  • cela permet aussi de supprimer l’apprêt de certain tissus. Qui empêche notamment le flex de collé par exemple.

J’en parle plus longuement aussi >>> ICI <<<

2 – Bien repasser le tissus

Je n’aime pas cela, surtout avec mon vieux fer (pas de centrale vapeur ici), mais étape obligée si je veux que mes pièces aient la belle forme que je souhaites.

3- Vérifier le droit fil, le sens des motifs ou sens du « poil »

Toujours suivre le droit fil, oui le tissus a un sens. Expérience faite, la découpe doit toujours se faire parallèlement a la lisière ( que l’on appelle le droit fil). Une découpe dans une autre direction que le droit fil fausse le travail ensuite lors de la couture. Les pièces sont tordues ou l’ouvrage final se déformera avec le temps . Il aura donc une bien meilleure tenue et un meilleur rendu si il est coupé dans le droit fil. (pauvre legging taille 4 ans fait a ma fille l’été dernier, coupé dans du jersey, dans le mauvais sens car je n’avais plus assez de longueur… il n’a aucune tenue.. mais elle l’aime quand même oufff)

source : aujardindevalentine.com

Aligner les rayures et carreaux lors de coupes en double épaisseurs

Les tissus a « poils » n’ont pas le meme aspect lorsque les poils sont vers le haut ou vers le bas. Je pense a bien positionner mes pièces dans le même sens.

Je fais aussi attention aux sens des motifs et ne découpe pas naïvement sur les lignes qu’ils dessinent, il ne suivent pas toujours le droit fil et/ou la trame) ! Le pire ce sont les pois!!

4- Ne pas me fier aux bords du tissus pour faire mes angles droits

Ah j’ai eu des mauvaises surprises a mes débuts !…… Ne jamais estimer, mais toujours vérifier que le bord du tissus et la lisière sont (ou pas) perpendiculaire! Pour de jolis angles le père noel m’a apporté une règle de patchwork et ça m’a considérablement changé la vie!

5- Ne pas laisser pendre le tissus lors de la découpe

Un manque de place et c’est une mauvaise coupe assurée, j’en ai fais les frais,… Cela est pire avec un tissus stretch! OMG !! Aujourd’hui j’opte pour mon carrelage, ma table de travail étant trop petite, et il n’est pas rare de me voir accroupie par terre pour prendre mes mesures, tracer mes patrons, et enfin découper! Lorsque je m’obstine a vouloir couper sur ma table, je fais en sorte que mon tissus soit plié correctement et bien sur la table, qu’aucune tension n’est exercée sur le tissus et qui pourrait le déformer.

6- Toujours vérifier que le tissus est endroit contre endroit lorsque je coupe une pièce pliée en 2.

La plupart des tissus, ont une trame différente sur l’endroit et sur l’envers, ou des motifs plus marqués.

7- Bien épingler mon tissus

J’en parle >>>> ICI <<<<

8 – Découper avec un ciseau/cutter aiguisé

Je vérifie toujours que mes ciseaux (ou mon cutter) coupe bien ! Un ciseau mal aiguisé est d’une part une vrai galère a utiliser, une perte de temps, mais surtout cela abime beaucoup le tissus!

L’astuce pour aiguiser rapidement sa paire de ciseaux est >>>> ICI <<<<

Vous connaissez ma check-list avant d’effectuer ma coupe. Bonne préparation!

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres informations couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

10 astuces couture que j’aurai aimé connaitre avant

J’adore les astuces. Il en existe un nombre impressionnant en couture. Bien souvent de simples petites choses auxquelles je n’aurais jamais pensé.

En voici 10, que j’ai trouvées par ci par là.

1 – Respecter facilement les marges de coutures

Un aimant fixé aux ciseaux pour respecter les marges de coutures

ou comme ça, deux crayons fixés l’un a l’autre par une simple ruban adhésif

http://christelleben.blogspot.fr/2014/09/astuce-dessiner-le-contour-du-patron-et.html

2 – Coudre facilement les tissus « poilus »

utiliser un sac plastique sur le tissus pour coudre l’éponge, les fourrures, etc…

http://www.threadsmagazine.com/item/24480/reuse-plastic-bags-for-smooth-sewing

3- Aiguiser rapidement et simplement vos ciseaux de couture, cutter rotatif …

Des feuilles d’aluminium et le tour est joué

http://www.consommerdurable.com/2012/04/ciseaux-emousses-feuille-aluminium-aiguiser/



4- Fabriquer du biais facilement

Tout simplement avec un vieux support de cutter

http://meijosjoy.blogspot.fr/2012/04/diy-bias-tape-maker.html

5 – Astuce pour retourner un tube de tissus tout fin

Passer un fil dedans

https://www.petitcitron.com/patron-couture/retourner-un-tube-de-tissu

6 – Coudre des coins parfait

Couper les marges d’une façon « intelligente »

https://non-maman.fr/cranter-degarnir-couper-ou-comment-obtenir-de-jolis-angles/

7 – Coudre une fermeture éclair facilement

http://www.designsponge.com/2010/03/sewing-101-zippered-throw-pillows.html

8- Coudre facilement du tissus enduit, cuir, toile cirée sans frais

un bout de scotch mat et le tour est joué

9 – Idées pour faire des noeuds

Avec fourchette, feutrine, tissus, … choisissez votre méthode

Comment faire un nœud ?!

10 – Faire de jolis plis réguliers

…avec une fourchette

N’hésitez pas a laisser vos astuces en commentaire, je ne manquerais pas de compléter ma liste

D’autres informations, astuces, couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Tuto : Comment poser facilement un biais

Cela fait quelques temps que je m’y affaire. Mais pourquoi je n’arrive pas a poser correctement ce maudit biais?? J’ai enfin trouvé MA technique. Peu académique, il est vrai, mais c’est celle avec laquelle j’ai un meilleur résultat, donc un produit fini au top !

Qu’est ce que le biais ?

Oui, parce que j’aime bien étoffer mes articles avec l’explication de certaines choses ça permet d’aider a mieux comprendre les techniques ou étapes.

Le biais est une bande de tissus coupée en oblique (à 45°)  par rapport au droit-fil. Il est en faite coupé là où il y a le plus d’élasticité, ce qui permet de faire de jolis arrondis et souvent plié en trois (que l’on repliera, nous, encore en 2 lors de la pose). Il en existe de différentes largeurs.

Matériel

Il vous faut donc tout simplement :

  • le tissus  (surfilé c’est mieux pour un meilleur résultat, ainsi, les bords du tissus se maintiennent mieux)
  • le biais coupé à la bonne longueur
  • des épingles
  • du fil

Tuto : coudre facilement du biais

 Etape 1 : l’épinglage

D’abord, je déplie le biais et le positionne sur l’endroit de mon ouvrage. Endroit contre endroit. Les plis du biais sont donc tournés vers moi. J’épingle régulièrement sur toute la longueur.

 Etape 2 : la 1ere couture du biais

Ensuite, et c’est là que ma méthode diffère par rapport à la méthode académique.
Je sélectionne le point droit « décalé » de ma machine à coudre (point 4 ou 5 sur la photo)

Je décentre alors mon aiguille au maximum, pour qu’elle soit le plus proche du plis extérieur du biais. J’aligne mon pied de biche contre le plis et je couds ainsi sur toute la longueur nécessaire.

Voila ce que cela donne, une couture décalée du 1er pli, et non sur le 1er plis comme ou nous l’explique bien souvent.

 Etape 3 : la 2eme couture du biais

Je plis ensuite mon biais en 2, pour cacher le bord de mon tissus, le prendre en sandwich.

Vu que la 1ere couture a été décalée du pli, lorsque je plis mon biais en 2, il est TRÈS important de ne pas tirer dessus. Je fais attention que le plis a côté de la couture n’apparaisse pas.

NON !

Le pli ne doit pas apparaitre, ne pas tirer sur le biais, juste le rabattre !!

OUI, le biais doit bien être plié ainsi

Une fois le biais bien positionné, j’épingle (ou pas!), et je couds avec le même point que précédemment

Et TADAAAAAAAMMM

Une jolie couture devant

Une jolie couture derrière

Et lorsque je soulève derrière le petit bord cousu, ma 1ere couture n’est pas visible 🙂

MAGIQUE !

A vous de jouer !

Dans les semaines a venir, j’étofferais probablement l’article avec comment coudre 2 morceaux de biais ensemble, faire un joli angle, et terminer la couture. Gardez l’oeil.

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.


Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Couture : comment choisir sa longueur de point

Cela fait maintenant 2 ans que je couds, et je me suis toujours posé la question de savoir comment choisir ma longueur de point sans jamais vraiment m’y intéresser. Instinctivement j’utilisais un point a 3 (sur ma molette) pour la plupart de mes piqures et a 5 pour les surpiqures ou les tissus très épais. Et puis je me suis dis que s’il existait une possibilité de régler cette longueur c’est bien qu’il y avait une utilité!

Sur ma machine à coudre ma longueur de point se règle avec une molette.

La longueur de point correspond à la distance entre deux points de passage de l’aiguille dans le tissus. Lorsque l’on modifie ce réglage ce n’est pas l’aiguille qui est plus ou moins déplacée, mais bien les griffes d’entrainements qui rétrécissent ou augmentent leur champs d’action.

Au fil des mois et de mes recherches, voici ce que j’ai découvert concernant le réglage de la longueur du point de ma machine a coudre.

  • Plus un point est court et plus la couture est solide, plus le point est long et plus la couture est fragile et temporaire. Attention ça n’est pas valable pour tout !
  • Surpiquer avec une longueur de point plus courte que la couture intérieure permet de rendre plus solide la couture. Alors qu’une longueur de point plus longue me permet de faire une couture plus décorative.
  • Coudre les coutures courbes avec un point plus court que celui utilisé pour les coutures droites. Cela rend d’une part plus facile à manœuvrer d’autre part la couture courbe sera plus lisse et belle, elle aura plus d’élasticité et de solidité.
  • Coudre les angles vifs avec un point court me permet de leur donner un meilleur maintient, de les rendre plus solides.

Coudre avec une longueur de point courte

Réglage sur 0 : oui j’ai découvert son utilité!! Le point fait du sur place. Combiné avec le réglage de la largeur du point, il m’est super utile pour coudre un bouton par exemple.

Réglage a 2 et moins : je l’utilise pour les tissus fin et le point de bourdon

J’ai remarqué qu’un point court rend aussi un ouvrage plus solide. Je l’ai utilisé lors de la couture d’un mei-tei pour ma petite Alice par exemple.

L’inconvénient des petites longueurs de point : c’est une galère à défaire et dans ce cas gros risque de déchirure du tissus !!!

Attention ne pas utilisé un point trop court sur un tissus trés fragile comme de la soie. Cela le fragilise  !

Coudre avec une longueur de point moyenne

En général je coud avec un réglage sur 3. C’est la longueur que j’utilise sur la plupart des tissus standard type coton

Coudre avec une longueur de point longue

Réglage sur 4 ou 5 : pour les tissus épais type simili cuir, toile cirée (cela évite que le tissus se déchire) ou les grosses épaisseurs par exemple lorsque je coud des épaisseurs de coton + du molleton.

J’utilise le points a 5 lorsque je surpique ou lorsque je fais des fronces! c’est d’ailleurs magique lorsqu’on connait la technique, je vous en parlerais peut-être un jour 🙂

Bonne couture!

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres informations couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

DIY – Fabriquer un masque de chat en feutrine – carnaval

Tuto : le masque de carnaval chat

C’est bientôt carnaval, l’occasion de faire un joli masque à vos enfants grâce à ce patron à télécharger !


Matériel : Feutrine, ciseaux, colle, ruban ou élastique et c’est tout !


Les plus expérimentés mettrons un petit point de couture pour maintenir chaque pièce.

Pour télécharger le pdf des masques de chats (version garçon et version fille) en feutrine cliquez sur le lien sous les images

Télecharger les patrons de mon masque « chat » en feutrine

>>>> DIY : Masques de chats en feutrine <<<<

© NON maman ! Tous droits réservés  | Pour une utilisation personnelle seulement | Ne pas utiliser pour un usage commercial

Belles créations !!!! J’attends avec impatience de voir vos réalisations !

Quelques liens vers ma feutrine chouchoute, elle se travaille super bien et il y a de jolis coloris

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres tuto? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Pourquoi il faut toujours laver le tissus avant de coudre ?

Faut il laver son tissus avant de coudre?

On s’est tous posé la question à un moment ou un autre. Faut-il que je lave mon tissus avant de l’utiliser?
Et d’après mon expérience, voilà ce que j’en ai conclu : oui ! C’est INDISPENSABLE !

Alors, pourquoi passer ses tissus neufs a la machine à laver?

1 – Pour éviter le rétrécissement.

Oui, ça serait dommage, hein,  d’avoir passé des heures sur une petite robe bien cintrée, qui tombe pile poil comme vous aimez et qu’au premier lavage,… oops….. le vêtement a rétréci, vous ne rentrez plus dedans…. Certains tissus peuvent perdre jusqu’à 10% de leur taille!!! Ça n’est pas négligeable! Perso j’ai vécu cela avec mes appliqués, oui même sur des petits formats le rétrécissement s’applique… 1er lavage… et mauvaise surprise, mes appliqués ont tous gondolés….

2 – Pour enlever l’apprêt

qui rigidifie le tissus. Ah… je les aime mes tissus lorsqu’ils sortent du magasin, bien lisses, nets, sans plis… mais … avec une drôle d’odeur aussi. Alors op je ne néglige pas le lavage même si parfois c’est un crève cœur et une perte de temps!  Le tissus est d’ailleurs plus souple après lavage. Et pour les utilisateurs de flex, je me suis rendu compte que l’apprêt empêche le flex de bien adhérer. (tuto : comment poser du flex)

3 – Pour  vérifier si les couleurs déteignent ou si elles ont une bonne tenue.

Parce que ça aussi c’est une des pires choses qui peut arriver.  Ah c’est beau un joli contraste noir et blanc…. ça l’est moins quand le blanc se retrouve complètement taché de noir au premier lavage (c’est du vécu!!). La question du lavage ne doit même pas se poser lorsque vous souhaitez utiliser des couleurs sombres comme le noir ou le bleu marine, … ou le rouge ! Ces couleurs ont souvent tendance a dégorger. Et pour la tenue j’ai eu une super mauvaise surprise avec un tissus de noel avec des étoiles dorées, ah oui c’était beau… jusqu’au premier lavage où là, le doré s’est complètement effacé 🙁

4 – Pour enlever les poussières, fils etc

qui se seraient accumulés dessus et que je n’ai pas envie de voir dans ma machine à coudre !

Maintenant laver mes tissus est un automatisme. J’achète, je lave, je sèche, je plis,…. Je repasse quand j’ai le temps ou avant la découpe (étape indispensable aussi!!!). J’ai eu trop de mauvaises surprises !

Inconvénients du lavage

Et pour que vous puissiez laver en toutes connaissances de causes je vous donne aussi les inconvénients du lavage, comme ça vous êtes prévenus.

1 – Ça prend du temps. Le tissus ne peut donc pas être utilisé de suite et c’est parfois très frustrant.

2 – Ça fait plein de fils et encore pire lors du séchage en machine et donc des bords effilochés a recouper, mais ça permet aussi de voir la qualité de mes tissus 😉

3 – Et autre chose et pas des moindres, même le pire, ma bête noire —> Il va falloir …….. le repasser… pfiou……………..

Mes conseils de lavage des tissus neufs

Je passe à 30 degrés, pas plus pour ne pas détériorer les fibres et en programme court (chez moi 20 min). La plupart du temps je ne mets même pas de lessive, c’est juste histoire de les rincer. Et personnellement je les passe aussi tous au sèche linge (enfin sauf tissus très délicats ou spéciaux) comme ça ils sont traités de la même façon que je (ou mon client) les traiterai ensuite. Comme ça, pas de surprise!

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres informations couture? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs concernant mes créations, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Cutter rotatif, cutter circulaire en couture, avantage

J’ai enfin mon cutter rotatif !!! J’hésitais depuis un moment a investir. Merci petit papa noël !!!

Mon 1er essai de coupe a été avec du simili. Et bien juste un mot : wouahou !!!! Une découpe rapide, nette, précise et sans effort!! Pas de prise de tête, pas de galère à la première utilisation! Je ne m’attendais pas du tout à cela ! Alors du coup je suis obligé de vous en faire un petit article!

En images : Ma première découpe avec le cutter rotatif

Pas mal hein ?!

Le cutter rotatif c’est quoi ?

Le cutter rotatif aussi appelé cutter circulaire est un outil de découpe en forme de « roulette a pizza ». Un manche et un embout métallique circulaire très tranchant (très très même!).

Il existe différents diamètres de lame. Qui apparemment conviendrait à différentes utilisations. Le petit particulièrement adapté pour les petits appliqués ou les courbes, le moyen qui est le plus polyvalent (la taille du mien 45 mm) est idéal pour couper le tissu, feutre, vinyle, papier…. et  la  lame large qui elle, est idéale pour couper plusieurs épaisseurs de tissus ou le jeans.

Pour bien découper, il est important de maintenir une pression constante et égale sur la lame. J’ai remarqué que plus on était sur de soi et plus nette était la coupe, alors un peu confiance en vous hein!! Ou sinon il faut investir dans une règle épaisse afin de faire glisser le cutter contre. Coupe droite garantie.

Les avantages du cutter circulaire par rapport aux ciseaux

  • pas de crans
  • bien plus rapide !!
  • les tissus souples ne se déforment pas lors de la coupe par exemple de jersey ou doublure fine

Remarques importantes

Il est obligatoire de protéger le plan de travail en utilisant un tapis de découpe. Le mien est de format A1. Ce format est bien adapté a mon espace de travail. Il n’est pas trop encombrant, sans être trop petit.

Mon cutter rotatif est équipé d’un système de sécurité, en actionnant un bouton sur le manche je verrouille et donc protège la lame (et mes doigts!). Option a utiliser sans modération !! Et à mon sens indispensable !

Pour conclure je dirais que le cutter rotatif c’est l’outil idéal surtout pour la découpe des grandes lignes droites! Il complète très bien l’utilisation des ciseaux.

Edit : 27/02/201
Après utilisation, les courbes sont également super facile a couper!

J’ai testé aussi la découpe sur tissus Jersey et wouahou!!!c’est un réel plaisir!!! Avec le ciseaux le tissus se déforme, j’ai tendance a cranter le tissus qui ne se tient pas. Avec le cutter rotatif, rien de cela, une coupe nette, facile.

Reste a voir la vitesse d’usure de la lame. Je viendrais compléter mon article au fur et a mesure de mon utilisation.

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres infos techniques? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Point de couture : Que se passe t’il entre l’aiguille, le fil et la canette

Le secret du point de la machine a coudre

Ah comme moi ça vous intrigue ce qu’il se passe dans votre machine à coudre entre votre fil, votre aiguille et votre canette lorsque le point de couture se fait. J’ai trouvé une animation qui devrait vous plaire! Cela pourrait même se passer de commentaire.

source : wikipedia

Mais comme j’aime bien les articles plutôt complets, je vous la commente

1- Le fil du haut (jaune sur l’animation, celui de la bobine, celui enfilé dans l’aiguille) est entraîné à travers le tissus par l’aiguille, ce qui forme une boucle

2- le crochet de la canette attrape la boucle de ce fil jaune puis la canette tourne pour la faire passer autour d’elle

3- le crochet lâche le fil jaune, il fait donc une boucle autour du fil de la canette, il l’emprisonne

4- le point se serre lorsque l’aiguille remonte et que les griffes entraînent le tissus.

Voici les images de l’animation en détail.

source : http://www.blousetterose.com

N’hésitez pas à laisser votre machine ouverte pour voir ce qu’il s’y passe.

 

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres infos techniques? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

pourquoi regler la pression du pied de biche ?

Qu’appelle t-on la pression du pied presseur?

Tout d’abord petit laïus sur le pied de biche (ou pied presseur) de la machine à coudre.

Il sert notamment à :

  • maintenir le tissu à plat sous l’aiguille
  • l’aider a le faire avancer. Son action est combinée avec celle des griffes d’entraînement situées sous le tissus,
  • aider a coudre avec des marges régulières. Moi je m’en sert laaaaaaargement de repères !

La pression du pied presseur (pied de biche) c’est en faite simplement la tension exercée par ce dernier sur le tissus, et il est important qu’elle soit bien régler pour permettre un maximum de possibilités.

Réglage de la pression du pied presseur

Sur certaine machine a coudre, comme sur la mienne, la pression du pied de biche est réglable simplement en tournant une molette située sur le haut de ma machine. Je peux ainsi adapter ce réglage a mes différentes épaisseurs de tissus.

vous pouvez aussi avoir ca pour régler la pression de votre pied

Une pression du pied bien réglée, permet un entrainement correcte du tissus, il ne glisse pas pendant la couture, et est entrainé régulièrement par les griffes. Les points sont donc réguliers. Essayez de coudre avec le pied de biche levé…. vous allez comprendre!

En règle général, j’utilise une pression moyenne (chez moi réglée a 2 sur 3) et cela convient pour la plupart de mes confections. Il faut savoir que la pression exercée sur le tissus est très différente si on utilise par exemple un tissus Liberty fin et là je passe le réglage a 1, je diminue la pression exercée sur mon tissus. Sur un coton + molleton épais, le réglage sera alors a 3, j’augmente la pression. Pour un tissus Jersey et donc élastique, il faut réduire la pression du pied de biche pour éviter de faire gondoler le tissus.

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres astuces? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

 

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Pourquoi je n’arrive pas a surpiquer près du bord

On en apprend tous les jours! J’ai enfin trouver l’astuce pour coudre (surpiquer) tout près du bord (bon j’ai une excuse, ma machine à coudre à une notice en allemand) 

Je me demandais pourquoi il m’était impossible de coudre si proche du bord (pour surpiquer les lingettes lavables par exemple). Raaah mes coutures n’étaient jamais aussi proches que ce que je souhaitais…. et pourtant je faisais mon maximum, mais trop près du bord, le pied presseur ne tenait plus le tissus, le tissus n’avançait plus dans la machine enfin bref, histoire ancienne,  je viens de découvrir une option qui va révolutionner mes finitions!!!

Voici mes coutures avant et après, rien a voir hein ?!!!

 

L’astuce….. utiliser simplement le bon point pour coudre. En règle générale j’utilise le point n°3 de ma machine a coudre, aiguille donc centrée. Pour coudre tout près du bord Il faut simplement que j’utilise les points 4 et 5 qui décalent mon aiguille de machine a droite ou a gauche suivant mes besoins.

Les points magiques pour surpiquer

Oui oui c’est tout! Vous connaissez probablement l’astuce, mais j’avais besoin de l’extérioriser. lol

Une fois le point choisit (ici 4 ou 5 ), je règle la distance de mon aiguille par rapport au milieu avec ma molette qui règle normalement la largeur du point. 0 pour une aiguille centrée, 5 pour une aiguille très décalée sur la droite ou la gauche

Technique idéale aussi pour une double couture!!! Même pas besoin de bouger le tissus et le pied presseur, une fois la 1ere couture faite je change de point ce qui décale mon aiguille et donc ma couture… TOP non?

Une remarque ? Une suggestion concernant cet article? Vous pouvez le commenter au bas de la page.

D’autres astuces? Abonnez vous à ma newsletter

Newsletter

 

Vous voulez recevoir des tutos, des conseils, des astuces ? Connaitre les nouveautés, de mon site internet NON maman ! Abonnez-vous !

Contact

Pour toutes questions, et demande de tarifs, vous pouvez me contacter via le formulaire de la page contact


Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur vos réseaux sociaux

Bonnes créations !

Nous utilisons des cookies pour personnaliser
le contenu et les publicités, pour fournir
des fonctionnalités de médias sociaux
et pour analyser notre trafic. Nous partageons
également des informations sur votre utilisation
de notre site avec nos partenaires de médias
sociaux, de publicité et d'analyse.
View more
Cookies settings
J'accepte
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Informations légales

1. Présentation du site

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://non-maman.fr l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi : Propriétaire : Perrine Jossinet entreprise individuelle -  n° SIREN 803362824 – Is sur Tille, France Créateur : Perrine J. Responsable publication : Perrine J. – contact@non-maman.fr Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale. Webmaster : Perrine J. – contact@non-maman.fr Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

L’utilisation du site https://non-maman.fr implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site https://non-maman.fr sont donc invités à les consulter de manière régulière. Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par https://non-maman.fr, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention. Le site https://non-maman.fr est mis à jour régulièrement par Perrine J. . De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

3. Description des services fournis.

Le site https://non-maman.fr a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société. Perrine J. s’efforce de fournir sur le site https://non-maman.fr des informations aussi précises que possible. Toutefois, elle ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations. Tous les informations indiquées sur le site https://non-maman.fr sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site https://non-maman.fr ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

4. Limitations contractuelles sur les données techniques.

Le site utilise la technologie JavaScript. Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

5. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

Perrine J. est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de Perrine J. Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

6. Limitations de responsabilité.

Perrine J. ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site https://non-maman.fr, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité. Perrine J. ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site https://non-maman.fr. Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Perrine J. se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Perrine J. se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

7. Gestion des données personnelles.

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995. A l’occasion de l’utilisation du site https://non-maman.fr, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site https://non-maman.fr, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur. En tout état de cause Perrine J. ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site https://non-maman.fr. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site https://non-maman.fr l’obligation ou non de fournir ces informations. Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée. Aucune information personnelle de l’utilisateur du site https://non-maman.fr n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de https://non-maman.fr et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site https://non-maman.fr. Le site est déclaré à la CNIL, car il recueille des informations de type : NS48 – Fichiers clients-prospects. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

8. Liens hypertextes et cookies.

Le site https://non-maman.fr contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Perrine J.. Cependant, Perrine J. n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait. La navigation sur le site https://non-maman.fr est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation. Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies : Sous Internet Explorer : onglet outil / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok. Sous Netscape : onglet édition / préférences. Cliquez sur Avancées et choisissez Désactiver les cookies. Validez sur Ok.

9. Droit applicable et attribution de juridiction.

Tout litige en relation avec l’utilisation du site https://non-maman.fr est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

10. Les principales lois concernées.

Loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

11. Lexique.

Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé. Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).
Save settings
Cookies settings
Quitter la version mobile